Violaine Laveaux

La chambre des sources

 

Ou l’idée de tisser un pacte avec la nature des choses...

 

Le dessin est une pratique qui nécessite l’abandon de la main au profit du tracé d’intentions. Delà découle des desseins qui sont le fruit d.’une maîtrise d’associations, de liens formelles révélant là un lièvre bondissant, ici une main aux doigts effilés, ou encore ces deux mains qui tiennent une baguette de sourcier...

Violaine Laveaux en artiste chaman maîtrise la cueillette des rosiers qu’elle fait sien pour réaliser ses visions intimes avec la délicatesse d’une couturière. Au sein de « la chambre des sources », sur les murs, les œuvres végétales activent l’espace à la façon de talismans.

Dans la demeure de chambre avec vue, l’artiste a dressé deux tables pascales sur lesquelles sont accumulées les éléments d’une mémoire éparpillée dont l’énoncé rappelle la littérature de George Pérec : tête de loup, gant, corbeau, chaillote, bouton de Magnolia, sandales, objets trouvés...métamorphosés en artefacts de sortilèges.

En ces temps ombrageux, la démarche de Violaine Laveaux nous entraîne par la main dans un écheveau enchanté qui panse nos blessures intimes.

 

Pierre Jaccaud

Violaine Laveaux exposition 2022 Saignon
violaine laveaux exposition 2022
violaine laveaux
violaine laveaux